« Personne n’est à l’intérieur de rien » - Jean Dubuffet

« Les romans, les colloques et séminaires, les fines psychologies, le bon ton, le bel écrire, j’y suis allergique à un degré qui n’est pas croyable. Je suis avide mangeur d’éclosions crues et je ne me vois offrir que cuit et recuit, pré-cuit, surbouilli, dragées cent fois sucées qui me laissent sur ma faim, je souffre de faim, c’est à peine si chaque trois ou quatre ans je trouve un petit repas à faire. » (Jean Dubuffet à Valère Novarina)

Sylvia Plath

(Sylvia, Sylvia
where did you go
after you wrote me
from Devonshire
about raising potatoes
and keeping bees?)

 

http://www.openculture.com/2013/05/hear_sylvia_plath_read_fifteen_poems_from_her_final_collection_ariel_in_1962_recording.html

Philippe Jaccottet

En ce 20 février, les "Œuvres" du traducteur et poète Philippe Jaccottet paraissent en Pléiade - une consécration exceptionnelle pour un auteur de son vivant, qui trouve un écho intéressant dans sa correspondance avec Giuseppe Ungaretti : "Je ne sais, ne puis ni ne veux parler en public, pour beaucoup de raisons ; ni entrer dans ce qu'on nomme les milieux littéraires, ni passer pour un poète. Car de plus en plus je ne rejoins la poésie qu'en disparaissant du monde, en quelque sorte. C'est une méthode absurde peut-être, mais la seule qui me maintienne en vie."